C’est au cours d’une Licence de Sciences Politiques que Timothée Engasser s’est intéressé à l’univers visuel au Venezuela et en particulier aux murales politiques. Puis, un Master Recherche à l’Institut Pluridisciplinaire pour les Études sur les Amériques (IPÉAT) de l’Université de Toulouse-Jean Jaurès, lui a permis de s’attacher à une pratique particulière : la pixação.

Après deux années de recherches sur la ville de São Paulo, la réalisation d’un court-métrage documentaire sur le sujet, de photographies et d’une étude sociologique, Timothée Engasser poursuit cette réflexion dans le cadre d’un doctorat.

Timothée Engasser et Jean-Baptiste Barra ont poursuivi ensemble leurs réflexions sur les écritures urbaines et ils ont validé un Master Recherche et Expérimentation à l’École Supérieure d’Audiovisuel (ÉSAV) de l’Université de Toulouse-Jean Jaurès. Leurs derniers travaux permettent de considérer le nettoyage du graffiti urbain et ses conséquences graphiques dans la ville de Toulouse, tout en liant ce contrôle graphique au contrôle social et politique.

Engagés dans une dynamique collective, ils ont participé à des communications et des publications universitaires, ainsi qu’à l’organisation d’une série d’expositions et de rencontres intitulées Occupation visuelle.

 

 


Articles liés

Occupation Visuelle

Jean-Baptiste Barra

Informations supplémentaires