Après avoir validé une Licence de Droit et Sciences Politiques à l’Université Lumière Lyon 2, Jean-Baptiste Barra a intégré le Master Recherche de l’Institut Pluridisciplinaire pour les Études sur les Amériques (IPÉAT) de l’Université de Toulouse-Jean Jaurès, au sein duquel il s’est consacré à l’étude d’une pratique qui le passionne : le graffiti.

Les relations paradoxales entre les institutions publiques et les inscriptions urbaines l’ont intéressé plus particulièrement. Concentrant ses recherches sur Santiago du Chili, capitale reconnue internationalement pour ses peintures murales, il réalise sur place un court métrage documentaire en compagnie de graffeurs locaux. Ses travaux se prolongent actuellement dans le cadre d’une thèse de doctorat.

Jean-Baptiste Barra et Timothée Engasser ont poursuivi ensemble leurs réflexions sur les écritures urbaines et ils ont validé un Master Recherche et Expérimentation à l’École Supérieure d’Audiovisuel (ÉSAV) de l’Université de Toulouse-Jean Jaurès. Leurs derniers travaux permettent de considérer le nettoyage du graffiti urbain et ses conséquences graphiques dans la ville de Toulouse, tout en liant ce contrôle graphique au contrôle social et politique.

Engagés dans une dynamique collective, ils ont participé à des communications et des publications universitaires, ainsi qu’à l’organisation d’une série d’expositions et de rencontres intitulées Occupation visuelle.

 

 


Articles liés

Occupation Visuelle

Timothée Engasser

Informations supplémentaires