C’est au cours d’une Licence de Sciences Politiques que Timothée Engasser s’est intéressé à l’univers visuel au Venezuela et en particulier aux murales politiques. Puis, un Master Recherche à l’Institut Pluridisciplinaire pour les Études sur les Amériques (IPÉAT) de l’Université de Toulouse-Jean Jaurès, lui a permis de s’attacher à une pratique particulière : la pixação.

 

Après avoir validé une Licence de Droit et Sciences Politiques à l’Université Lumière Lyon 2, Jean-Baptiste Barra a intégré le Master Recherche de l’Institut Pluridisciplinaire pour les Études sur les Amériques (IPÉAT) de l’Université de Toulouse-Jean Jaurès, au sein duquel il s’est consacré à l’étude d’une pratique qui le passionne : le graffiti.

 

Michel Abax est un auteur français vivant à Marseille. Ses derniers textes ont souvent pour origine ses séjours en Amérique latine ou à Londres. C’est le cas pour son dernier roman, La Brûlure des anges, qui vient d’être publié dans la collection Matière Noire, de notre maison d’édition.

 

Lucas Cejas (Argentine, 1977) est caricaturiste, illustrateur et dessinateur de presse. Il travaille pour le journal El Litoral de Santa Fe et collabore avec plusieurs publications argentines comme les magazines Caras y Caretas, Nosotros et Eh! Agenda Urbana. Il a reçu plusieurs distinctions pour ses caricatures, dont le deuxième prix (2005) et le premier prix (2009) du prestigieux concours de l’association argentine d’entités journalistiques (ADEPA).

 

Roberto Arlt (Buenos Aires, Argentine, 1900 – 1942) est considéré comme l’un des principaux écrivains argentins. C’est un autodidacte, issu d’un milieu populaire. Il exerce de multiples métiers avant de se consacrer au journalisme. Il est l’un des pionniers de la littérature noire dans le monde.

 

Politicien, intellectuel, écrivain, militaire, enseignant, journaliste, Domingo Faustino Sarmiento (San Juan, Argentine, 1811 – Asunción, Paraguay, 1888) est l’une des personnalités les plus complexes et les plus polémiques de son époque. Il faisait partie d’un groupe d’intellectuels, connu sous l’appellation « Génération de 1837 », qui eut une grande influence sur les idées politiques libérales entre les années 1830 et 1880.

 

Eduarda Damasia Mansilla (Buenos Aires, 1834 – 1892) est l'écrivaine argentine la plus notable du XIXe siècle, l'une des premières à se forger un nom pour son travail littéraire et, pourtant, l'une des plus oubliées de l'histoire de la littérature de son pays.

Informations supplémentaires